FC-BP Arts de la cuisine

Dernière mise à jour : 8 mars 2024 12h05
Formation continue

BP Arts de la cuisine

Code RNCP : 34956

Certificateur : MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE

Date d’enregistrement de la certification : nc

Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2024

Le diplôme
Le/la titulaire du Brevet Professionnel Arts de la cuisine est un(e) cuisinier(e) hautement qualifié(e) maîtrisant les techniques professionnelles du métier de cuisinier en restauration. Il/elle est capable d’accompagner l’évolution de son activité et de posséder une vue prospective de son métier. Il/elle exerce son activité dans le secteur de la restauration privilégiant les produits bruts et frais, les savoir-faire culinaires, la créativité et une alimentation équilibrée. Il/elle peut diriger un ou plusieurs commis.
Le métier
Le/la titulaire du BP prévoit les approvisionnements et entretient son poste de travail en respectant les règles d’hygiène alimentaire et de sécurité. Il/elle prépare les légumes, viandes et poissons et les assemble avec des produits préélaborés afin de réaliser des plats. Il/elle a appris les techniques de cuisson et de remise en température. Il/elle sait confectionner des préparations chaudes ou froides (hors-d’oeuvre, sauces, desserts…), qu’il /elle met en valeur lors du dressage de l’assiette. Il/elle doit faire preuve de créativité et d’originalité pour mettre au point des menus, créer de nouvelles recettes. Il/elle sait harmoniser les mets et les vins. Il/elle anime et organise le travail de son équipe, contrôle la qualité et la rentabilité de la production culinaire.

Ce métier est-il fait pour moi ?

Ou suis-je fait pour ce métier ?

CONDITIONS D'ACCÈS
Public concerné
A – FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE
(avec prise en charge financière par un tiers et générant le statut de stagiaire de la FC) 1) Personnes entrées dans la vie active bénéficiant d’un financement de leur formation
  • salariés
  • demandeurs d’emploi
  • professions libérales
  • commerçants…
2) Personnes en contrat de Professionnalisation 3) Personnes entrées dans la vie active ne bénéficiant pas d’un tiers financeur pour leur formation mais avec une obligation d’attestation d’assiduité.
  • salariés
  • demandeurs d’emploi : les demandeurs d’emploi doivent obtenir auprès de leur conseiller une AIS (Attestation d’inscription à un stage de formation), avant de pouvoir s’inscrire en formation
  • bénéficiaires du RSA
  • professions libérales
  • commerçants
B – REPRISE D’ÉTUDES
(sans prise en charge financière par un tiers) Personnes ayant interrompu leurs études après un arrêt du parcours de la scolarité et/ou universitaire (sans prise en charge financière par un tiers) qui souhaitent s’inscrire dans le cadre d’une démarche personnelle sans obligation d’attestation d’assiduité.
Prérequis
  • Être titulaire du CAP Cuisine
  • Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation : ∅
  • Le cas échant, prérequis à la validation de la certification : ∅
Modalités d'accès
  • Dès 18 ans en contrat de formation continue
  • Dossier et entretien
Admission

Définitive dès signature du contrat de formation continue (sous réserve de places disponibles)

Statut

Stagiaire en contrat de formation continue (si prise en charge financière par un tiers)

Modalités
  • Financement : CPF, OPCO, France travail, Transition pro, à titre privé
  • Certification: selon le référentiel de certification du diplôme du ministère de l’Éducation nationale, en examen ponctuel
Délai d'accès

En formation continue individuelle, le délai moyen entre la demande du bénéficiaire (exprimée lors de l’entretien) et l’entrée en formation (ou le délai entre la réception du contrat et l’entrée en formation pour les contrats de professionnalisation) est de 4,5 mois.

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Toutes nos formations sont accessibles en personnes en situation de handicap. Pour en savoir plus sur la politique d’accessibilité, consultez cette page.

OBJECTIFS DE LA FORMATION
Réaliser les tâches d’un cuisinier hautement qualifié, dans toute forme ou concept de restauration à vocation gastronomique, en privilégiant les produits bruts et frais, les savoir-faire culinaires, la créativité et une alimentation équilibrée, et dans le respect de l’hygiène, de la sécurité, de l’ergonomie, de l’environnement et de la santé et du bien-être de la clientèle.
LA FORMATION AU CFA

Rythme et durée

  • 8 à 9 mois de formation
  • 5 à 7 semaines en entreprise
  • Entre 20 et 35 heures / semaine

La pédagogie

  • Pédagogie différenciée selon les profils
  • Mesure des acquis en continu
  • Entretiens individuels d’accompagnement
  • Evaluations réalisées en épreuves ponctuelles
  • Inscription / préparation à divers concours

Méthodes et moyens pédagogiques

  • Mise en situation professionnelle sur les plateaux techniques équipés
  • Apport théorique avec les supports pédagogiques adéquats
  • Retour d’expérience d’entreprise dans le cadre de la pédagogie de l‘alternance
  • Visites de suivi en entreprise

Les principales activités

  • Approvisionnement/stockage (réception et vérification des livraisons, réalisation d’inventaires…)
  • Organisation du travail et de la production (planification des tâches)
  • Production culinaire
  • Dressage et envoi des préparations
  • Application et contrôle des normes d’hygiène et de sécurité
  • Encadrement d’une équipe

Les principales compétences

  • Résistance physique
  • Patience, méticulosité, dextérité
  • Mémoire, attention, réflexion
  • Propreté, soin
  • Esprit d’équipe

Les perspectives professionnelles

  • Chef(fe) de partie / chef(fe) de cuisine
  • Directeur/directrice dans la restauration
  • S’installer à son compte
  • RNCP34956BC01 – Conception et organisation de prestations de restauration
  • RNCP34956BC02 – Préparation et production de cuisine
  • RNCP34956BC03 – Gestion de l’activité de restauration
  • RNCP34956BC04 – langue vivante
  • RNCP34956BC05 – Arts appliqués à la profession
  • RNCP34956BC06 – Français, histoire et géographie
  • RNCP34956BC07 – Langue vivante facultative

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d’un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l’obtention est facultative. 

Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve. Les candidats s’inscrivent à l’examen du diplôme. 

Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l’expérience reçoivent, pour les unités du diplôme qui ont fait l’objet d’une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d’une validation des acquis de l’expérience, une attestation reconnaissant l’acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondant  

Le diplôme est obtenu par l’obtention d’une note moyenne supérieure à 10/20 à l’ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes.  

  Décret n° 2017-790 du 5 mai 2017 relatif à la reconnaissance de l’acquisition de blocs de compétences par les candidats préparant l’examen du brevet professionnel, du brevet des métiers d’art ou de la mention complémentaire dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l’expérience.  

Les +

  • Accompagnement à la recherche d'entreprise
  • Toutes nos formations sont ouvertes aux personnes en situation de handicap
CONTACT

Pierre FOURNIER

Chargé de Relation client

02 37 91 66 58

06 48 72 20 10

pierre.fournier@cfainterpro-28.fr

EN CHIFFRES
Taux de réussite 2023aucun candidat
Taux de réussite 2022100 %soit un ratio de 1 candidat sur 1 présent
Taux de réussite 2021aucun candidat
Taux de poursuite de formation 2023 aucun candidat
Taux de poursuite de formation 2022 0% soit un ratio de 0 candidat sur 1
Taux de poursuite de formation 2021 aucun candidat
Ruptures nettes 2023 : 0 % aucun candidat
Ruptures brutes 2023 : 0 % aucun candidat
Ruptures nettes 2022 : 0 % soit un ratio de 0 candidat sur 1
Ruptures brutes 2022 : 0 % soit un ratio de 0 candidat sur 1
Ruptures nettes 2021 : 0 % aucun candidat
Ruptures brutes 2021 : 0 % aucun candidat
Taux de rupture brut : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat avant la date de fin prévue. Taux de rupture net : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat sans avoir obtenu leur diplôme et ne reprenant pas un contrat d’alternance en moins de 180 jours après la rupture
À l’issue des épreuves 2023 aucun candidat
À l’issue des épreuves 2022 0% des candidats étaient en activité et 100% sans activité
À l’issue des épreuves 2021 aucun candidat
Consulter les indicateurs de résultats sur inserjeunes

Valeur ajoutée de l’établissement sur le taux d’emploi à 6 mois : +3 points= Taux d’emploi observé à 6 mois de l’établissement – Taux d’emploi attendu à 6 mois de l’établissement

Les résultats des enquêtes de satisfaction sont diffusés sur cette page

10 000€

Les modalités de financement sont accessibles sur la fiche diplôme

Aller au contenu principal