Dernière mise à jour : 16 février 2024 10h09

BP Arts de la cuisine

Code RNCP : 34956

Certificateur : MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE

Date d'enregistrement de la certification : 7 janvier 2015

Le diplôme
Le/la titulaire du Brevet Professionnel Arts de la cuisine est un(e) cuisinier(e) hautement qualifié(e) maîtrisant les techniques professionnelles du métier de cuisinier en restauration. Il/elle est capable d’accompagner l’évolution de son activité et de posséder une vue prospective de son métier. Il/elle exerce son activité dans le secteur de la restauration privilégiant les produits bruts et frais, les savoir-faire culinaires, la créativité et une alimentation équilibrée. Il/elle peut diriger un ou plusieurs commis.
Le métier

Le/la titulaire du BP prévoit les approvisionnements et entretient son poste de travail en respectant les règles d’hygiène alimentaire et de sécurité. Il/elle prépare les légumes, viandes et poissons et les assemble avec des produits préélaborés afin de réaliser des plats. Il/elle a appris les techniques de cuisson et de remise en température. Il/elle sait confectionner des préparations chaudes ou froides (hors-d’oeuvre, sauces, desserts…), qu’il /elle met en valeur lors du dressage de l’assiette.
Il/elle doit faire preuve de créativité et d’originalité pour mettre au point des menus, créer de nouvelles recettes. Il/elle sait harmoniser les mets et les vins. Il/elle anime et organise le travail de son équipe, contrôle la qualité et la rentabilité de la production culinaire.

Ce métier est-il fait pour moi ?

Ou suis-je fait pour ce métier ?
CONDITIONS D'ACCÈS
Public concerné

Tout public

  • En contrat d’apprentissage : moins de 30 ans
  • En contrat de professionnalisation : à partir de 30 ans
  • Bénéficiaire d’une RQTH, sportif de haut niveau,
    créateur ou repreneur d’entreprise : nous
    consulter
Prérequis
  • Être titulaire du CAP Cuisine
  • Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation : ∅
  • Le cas échant, prérequis à la validation de la certification : ∅
Modalités d'accès
  1. Dossier de candidature
  2. Commission d’accès
  3. Admission définitive dès signature du contrat
    d’apprentissage ou de professionnalisation (sous réserve de places disponibles)
Statut

Salarié sous contrat  d’apprentissage ou de professionnalisation

Modalités
  • Financement : prise en charge par l’OpCo
  • Certification: selon le référentiel de certification du diplôme du ministère de l’Éducation nationale, en examen ponctuel
Délai d'accès

En apprentissage, le délai moyen entre la date de réception du contrat et l’entrée en formation est de 32 jours.

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Toutes nos formations sont accessibles en personnes en situation de handicap. Pour en savoir plus sur la politique d’accessibilité, consultez cette page.

OBJECTIFS DE LA FORMATION
Réaliser les tâches d’un cuisinier hautement qualifié, dans toute forme ou concept de restauration à vocation gastronomique, en privilégiant les produits bruts et frais, les savoir-faire culinaires, la créativité et une alimentation équilibrée, et dans le respect de l’hygiène, de la sécurité, de l’ergonomie, de l’environnement et de la santé et du bien-être de la clientèle.
LA FORMATION AU CFA

Rythme et durée

Formation en alternance de 840 heures dispensées sur 2 ans sauf aménagements possibles en fonction du profil de l’apprenant(e).

La pédagogie

  • Pédagogie différenciée selon les profils
  • Mesure des acquis en continu
  • Entretiens individuels d’accompagnement
  • Evaluations réalisées en épreuves ponctuelles
  • Inscription / préparation à divers concours

Méthodes et moyens pédagogiques

  • Mise en situation professionnelle sur les plateaux techniques équipés
  • Apport théorique avec les supports pédagogiques adéquats
  • Retour d’expérience d’entreprise dans le cadre de la pédagogie de l‘alternance
  • Visites de suivi en entreprise

Les principales activités

  • Approvisionnement/stockage (réception et vérification des livraisons, réalisation d’inventaires…)
  • Organisation du travail et de la production (planification des tâches)
  • Production culinaire
  • Dressage et envoi des préparations
  • Application et contrôle des normes d’hygiène et de sécurité
  • Encadrement d’une équipe

Les principales compétences

  • Résistance physique
  • Patience, méticulosité, dextérité
  • Mémoire, attention, réflexion
  • Propreté, soin
  • Esprit d’équipe

Les perspectives professionnelles

  • Chef(fe) de partie / chef(fe) de cuisine
  • Directeur/directrice dans la restauration
  • S’installer à son compte
PROGRAMME DE LA FORMATION
SÉQUENCES PÉDAGOGIQUES THÉORIQUES ET PRATIQUES
  • Expression et connaissance du monde
  • Arts appliqués
  • Gestion appliquée
  • Langue vivante
  • Sciences appliquées
  • Technologie appliquée et travaux Pratiques

inscrits au référentiel du BP Arts de la cuisine

  • RNCP34956BC01 – Conception et organisation de prestations de restauration
  • RNCP34956BC02 – Préparation et production de cuisine
  • RNCP34956BC03 – Gestion de l’activité de restauration
  • RNCP34956BC04 – langue vivante
  • RNCP34956BC05 – Arts appliqués à la profession
  • RNCP34956BC06 – Français, histoire et géographie
  • RNCP34956BC07 – Langue vivante facultative

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d’un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l’obtention est facultative. 

Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve. Les candidats s’inscrivent à l’examen du diplôme. 

Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l’expérience reçoivent, pour les unités du diplôme qui ont fait l’objet d’une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d’une validation des acquis de l’expérience, une attestation reconnaissant l’acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondant  

Le diplôme est obtenu par l’obtention d’une note moyenne supérieure à 10/20 à l’ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes.  

  Décret n° 2017-790 du 5 mai 2017 relatif à la reconnaissance de l’acquisition de blocs de compétences par les candidats préparant l’examen du brevet professionnel, du brevet des métiers d’art ou de la mention complémentaire dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l’expérience.  

Les +

  • Accompagnement à la recherche d'entreprise
  • Toutes nos formations sont ouvertes aux personnes en situation de handicap
CONTACT

Pierre FOURNIER

Chargé de Relation client

02 37 91 66 58

06 48 72 20 10

pierre.fournier@cfainterpro-28.fr

EN CHIFFRES
Taux de réussite 202385.7 %soit un ratio de 6 candidats sur 7 présents
Taux de réussite 202220 %soit un ratio de 1 candidats sur 5 présents
Taux de réussite 202176.9 %soit un ratio de 10 candidats sur 13 présents
À l’issue des épreuves 2023xx % des apprentis sont en activitéxx % des apprentis sont sans activité
À l’issue des épreuves 2022100 % des apprentis sont en activité0 % des apprentis sont sans activité
À l’issue des épreuves 202169 % des apprentis sont en activité31 % des apprentis sont sans activité
À l’issue des épreuves 202085 % des apprentis sont en activité15 % des apprentis sont sans activité
Taux de poursuite de formation en 2023 :xx %soit un ratio de xx apprentis sur xx
Taux de poursuite de formation en 2022 :0 %soit un ratio de 0 apprenti sur 5
Taux de poursuite de formation en 2021 :7.7 %soit un ratio de 1 apprenti sur 13
Taux de poursuite de formation en 2020 :0 %soit un ratio de 2 apprentis sur 13
Taux de poursuite de formation en 2019 :15.4 %soit un ratio de 1 apprenti sur 11
Taux de rupture brut : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat avant la date de fin prévue. Taux de rupture net : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat sans avoir obtenu leur diplôme et ne reprenant pas un contrat d’alternance en moins de 180 jours après la rupture.
Ruptures nettes 2023xx %soit un ratio de xx apprentis sur xx
Ruptures brutes 2023xx %soit un ratio de xx apprentis sur xx
Ruptures nettes 202224 %soit un ratio de 8 apprentis sur 33
Ruptures brutes 202227 %soit un ratio de 9 apprentis sur 33
Ruptures nettes 202129 %soit un ratio de 7 apprentis sur 24
Ruptures brutes 202125 %soit un ratio de 6 apprentis sur 24
Ruptures nettes 20209 %soit un ratio de 2 apprentis sur 22
Ruptures brutes 202014 %soit un ratio de 3 apprentis sur 22
Les résultats des enquêtes de satisfaction sont diffusés sur cette page

Coût de la formation (pris en charge par l’opérateur de compétences concerné) : 7 368€*

*montant correspondant à une moyenne des Niveaux de Prise En Charge par les différents OpCo

Aller au contenu principal