Dernière mise à jour : 14 août 2023 15h35

CAP Boulanger

Le diplôme

Le/la titulaire du CAP boulanger est un(e) professionnel(le) qualifié(e). Il/elle doit être capable de réaliser : pains courants, pains de tradition française, autres pains, viennoiseries levées et levées feuilletées et produits de base en restauration boulangère.

Il/elle travaille dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité, de qualité et de développement durable. La poursuite de formation lui permettra d’accéder à des postes de responsabilité et à terme d’envisager la reprise ou la création d’entreprise.

Le métier

Le boulanger/la boulangère est un(e) spécialiste de la fabrication et de la présentation des pains et viennoiseries, des crèmes et garnitures.

Le secteur de la boulangerie évolue vers la fabrication de produits de restauration légère.

Il/elle pétrit la pâte, pèse et façonne les pains, assure le suivi de la fermentation des produits et de la cuisson.

Il/elle évalue le coût des matières premières, il/elle participe à l’approvisionnement, au stockage et au contrôle qualité des matières premières.

Ses connaissances sur les qualités nutritionnelles des produits de panification lui permettent de les valoriser auprès de la clientèle.

Il/elle débute comme ouvrier boulanger dans une entreprise artisanale, industrielle, ou dans la grande distribution.

Avec de l’expérience, il/elle peut être amené(e) à participer à la gestion de l’entreprise, à animer et manager une équipe de production et participe à la commercialisation des produits.

Le boulanger / la boulangère peut devenir chef(fe) d’entreprise, gérant(e) dans les entreprises artisanales ou dans la grande distribution.

Ce métier est-il fait pour moi ?

Ou suis-je fait pour ce métier ?

CONDITIONS D'ACCÈS
Public concerné

Tout public

Prérequis

  • Dès 15 ans après une classe de 3ème ou une prépamétiers (14 ans et fin de 3ème : nous consulter)
  • CAP en 1 an (connexe) possible pour les titulaires d’un CAP Pâtissier

Modalités d'accès

  • En contrat d’apprentissage : moins de 30 ans
  • En contrat de professionnalisation : à partir de 30 ans
  • Bénéficiaire d’une RQTH, sportif de haut niveau,
    projet de création ou de reprise d’entreprise : nous consulter

Statut

Salarié sous contrat  d’apprentissage ou de professionnalisation

Admission

Admission définitive dès signature du contrat d’apprentissage ou de professionnalisation (sous réserve de places disponibles)

Modalités

  • Financement : prise en charge par l’OPCO
  • Certification: selon le référentiel de certification du diplôme du ministère de l’Éducation nationale, en examen ponctuel

OBJECTIFS DE LA FORMATION
  • Réaliser, dans le respect des conditions d’hygiène et de sécurité, de qualité et de développement durable, des produits de boulangerie (pains courants, pains de tradition française, autres pains, et viennoiseries levées et levées feuilletées) et des produits de base en restauration boulangère.
  • Présenter au personnel de vente les produits réalisés en entreprise.
LA FORMATION AU CFA

Rythme et durée

Formation en alternance de 420 heures dispensées par année, soit 840 heures pour une formation initiale en 2 ans sauf aménagements possibles en fonction du profil de l’apprenant(e).

La pédagogie

  • Pédagogie différenciée selon les profils
  • Mesure des acquis en continu
  • Entretiens individuels d’accompagnement
  • Evaluations réalisées en épreuves ponctuelles
  • Inscription / préparation à divers concours

Méthodes et moyens pédagogiques

  • Mise en situation professionnelle sur les plateaux techniques équipés
  • Apport théorique avec les supports pédagogiques adéquats
  • Retour d’expérience d’entreprise dans le cadre de la pédagogie de l‘alternance
  • Visites de suivi en entreprise

Les principales activités

  • Sélectionner et utiliser de façon rationnelle les matières premières nécessaires à la fabrication de pains classiques ou spéciaux et de produits de viennoiserie
  • Organiser et effectuer son travail avec ordre et méthode : du pétrissage à la cuisson tout en appliquant les bonnes pratiques d’hygiène et les règles de sécurité
  • Veiller à l’entretien du matériel et du laboratoire
  • Valoriser ses productions

Les principales compétences

  • Bonne habileté manuelle
  • Curiosité, créativité et minutie
  • Dynamisme et respect des bonnes pratiques d’hygiène
  • Sens du contact et esprit d’équipe

Les perspectives professionnelles

  • Ouvrier boulanger dans une entreprise artisanale, dans la grande distribution ou dans l’industrie
  • Boulanger à l’international
PROGRAMME DE LA FORMATION

SÉQUENCES PÉDAGOGIQUES THÉORIQUES ET PRATIQUES

  • Français
  • Éducation Physique et Sportive
  • Gestion appliquée
  • Histoire-Géographie
  • Langue vivante
  • Mathématiques/Sciences Physiques
  • Prévention/Santé/Environnement
  • Gestion du Projet/Chef d’œuvre
  • Sciences appliquées
  • Technologie appliquée
  • Travaux Pratiques

inscrits au référentiel du CAP Boulanger

Les +

  • Accompagnement à la recherche d'entreprise
  • Toutes nos formations sont ouvertes aux personnes en situation de handicap
CONTACT

Mathieu RIOULT

Chargé de Relation client

02 37 91 66 80

06 70 61 62 60

mathieu.rioult@cfainterpro-28.fr

EN CHIFFRES
Taux de réussite 202395.8 %soit un ratio de 46 candidats sur 48 présents
Taux de réussite 202295.1 %soit un ratio de 39 candidats sur 41 présents
Taux de réussite 202188,9%soit un ratio de 40 candidats sur 45 présents
À l’issue des épreuves 202195 % des apprentis sont en activité5 % des apprentis sont sans activité
À l’issue des épreuves 202094 % des apprentis sont en activité6 % des apprentis sont sans activité
À l’issue des épreuves 201991 % des apprentis sont en activité9 % des apprentis sont sans activité
Taux de poursuite de formation en 2021 :75 %soit un ratio de 33 apprentis sur 44
Taux de poursuite de formation en 2020 :46.5 %soit un ratio de 20 apprentis sur 43
Taux de poursuite de formation en 2019 :80 %soit un ratio de 28 apprentis sur 35

Taux de rupture brut : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat avant la date de fin prévue. Taux de rupture net : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat sans avoir obtenu leur diplôme et ne reprenant pas un contrat d’alternance en moins de 180 jours après la rupture pour la période de janvier à décembre.

Ruptures nettes 202216 %soit un ratio de 18 apprentis sur 111
Ruptures brutes 202221 %soit un ratio de 23 apprentis sur 111
Ruptures nettes 202116 %soit un ratio de 18 apprentis sur 111
Ruptures brutes 202122 %soit un ratio de 24 apprentis sur 111
Ruptures nettes 20207 %soit un ratio de 7 apprentis sur 104
Ruptures brutes 202013 %soit un ratio de 13 apprentis sur 104

 

Les résultats des enquêtes de satisfaction sont diffusés sur cette page

Coût de la formation (pris en charge par l’opérateur de compétences concerné) : 6 677 €*

*montant correspondant au Niveau de Prise En Charge des OpCo majoritaires.

Aller au contenu principal