Dernière mise à jour : 28 octobre 2022 12h06

CAP Chocolatier confiseur

LES CONDITIONS D’ACCÈS

Public concerné

Tout public

Prérequis

  • Être titulaire du CAP Pâtissier

Modalités d’accès

En contrat d’apprentissage : jusqu’à 30 ans
En contrat de professionnalisation : jeunes entre 16 et 25 ans révolus (souhaitant compléter leur formation initiale) et demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus

Statut

Salarié sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

Admission

Admission définitive dès signature du contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

Modalités

Financement : prise en charge par l’OpCo
Certification : selon le référentiel de certification du diplôme du ministère de l’Éducation nationale, en examen ponctuel

Objectifs de la formation

  • Assurer, dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité, les opérations d’approvisionnement.
  • Réaliser des produits de chocolaterie, de confiserie et, éventuellement, de pâtisserie spécialisée à base de chocolat, et en assurer le conditionnement avant commercialisation.

LA FORMATION AU CFA

Rythme et durée
La formation au CFA inclut 12 semaines de formation sur 1 an. Les périodes y sont réparties ainsi :

  • 31h d’enseignement professionnel
  • 3h d’enseignement général
  • 1h de gestion pédagogique de l’alternance

LA PÉDAGOGIE

  • Pédagogie différenciée selon les profils
  • Mesure des acquis en continu
  • Entretiens individuels d’accompagnement
  • Evaluations réalisées en épreuves ponctuelles
  • Inscription / préparation à divers concours

MÉTHODES ET MOYENS PÉDAGOGIQUES

  • Mise en situation professionnelle sur les plateaux techniques équipés
  • Apport théorique avec les supports pédagogiques adéquats
  • Retour d’expérience d’entreprise dans le cadre de la pédagogie de l‘alternance
  • Visites de suivi en entreprise

LES PRINCIPALES ACTIVITÉS

  • Développer de nouvelles compétences dans le travail du chocolat (moulages, bonbons chocolat, pièces commerciales à thème, barres chocolatées…)
  • Fabriquer des entremets élaborés à partir de chocolat
  • Développer de nouvelles compétences en confiserie (caramel, pâtes de fruits, nougat, guimauve, bonbons en sucre…)
  • Valoriser ses productions en faisant preuve de créativité et d’originalité
  • Être en charge de l’approvisionnement en matières premières et de la conservation des produits finis
  • Être en charge du suivi des bonnes pratiques d’hygiène
  • Communiquer auprès du personnel de vente

LES PRINCIPALES COMPÉTENCES

  • Rigoureux, méticuleux
  • Persévérant, créatif, curieux
  • Créatif, sens artistique
  • Dynamique, respectueux des bonnes pratiques d’hygiène

LES PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES

  • Chocolatier confiseur dans une entreprise artisanale, dans un restaurant gastronomique
  • Responsable de production dans la grande distribution ou encore dans une grande entreprise du secteur
  • Chocolatier à l’international
  • Créer sa propre entreprise

LES POURSUITES DE FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION
SÉQUENCES PÉDAGOGIQUES THÉORIQUES ET PRATIQUES : À l’issue de son positionnement, l’apprenant(e) est susceptible de bénéficier des contenus de formation en :

  • Arts appliqués (2h)
  • Gestion appliquée (2h)
  • Mise en Valeur des Produits (1h)
  • Gestion du Projet/Chef d’œuvre (1h)
  • Prévention/Santé/Environnement (2h)
  • Sciences appliquées (2h)
  • Technologie appliquée (4h)
  • Travaux Pratiques (19h)

inscrits au référentiel du  CAP CHOCOLATIER-CONFISEUR

Accompagnement à la recherche d’entreprise

Toutes nos formations sont ouvertes aux personnes en situation de handicap

CONTACT

Cyril HERLIN
Coordinateur du secteur Boulangerie-Pâtisserie-Chocolaterie
cyril.herlin@cfainterpro-28.fr

Marie ROVERE
02 37 91 66 80
06 70 61 62 60
marie.rovere@cfainterpro-28.fr

Taux de réussite 2022 100 % soit un ratio de 10 candidats sur 10 présents
Taux de réussite 2021 100 % soit un ratio de 10 candidats sur 10 présents
Taux de réussite 2020 100 % soit un ratio de 10 candidats sur 10 présents
À l’issue des épreuves 2021 80 % des apprentis sont en activité 20 % des apprentis sont sans activité
À l’issue des épreuves 2020 100 % des apprentis sont en activité 0 % des apprentis sont sans activité
À l’issue des épreuves 2019 80 % des apprentis sont en activité 20 % des apprentis sont sans activité
Taux de poursuite de formation en 2021 :40 %soit un ratio de 4 apprentis sur 10
Taux de poursuite de formation en 2020 :60 %soit un ratio de 3 apprentis sur 5
Taux de poursuite de formation en 2019 :60 %soit un ratio de 6 apprentis sur 10

Taux de rupture brut : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat avant la date de fin prévue. Taux de rupture net : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat sans avoir obtenu leur diplôme et ne reprenant pas un contrat d’alternance en moins de 180 jours après la rupture pour la période de janvier à décembre.

Ruptures nettes 20210 %soit un ratio de 0 apprenti sur 10
Ruptures brutes 20210 %soit un ratio de 0 apprenti sur 10
Ruptures nettes 20210 %soit un ratio de 0 apprenti sur 10
Ruptures brutes 20210 %soit un ratio de 0 apprenti sur 10
Ruptures nettes 20200 %soit un ratio de 0 apprenti sur 10
Ruptures brutes 202010 %soit un ratio de 1 apprentis sur 11
Les résultats des enquêtes de satisfaction sont diffusés sur cette page

Coût de la formation (pris en charge par l’opérateur de compétences concerné) : 5 597 €*

*montant correspondant à une moyenne des Niveaux de Prise En Charge par les différents OpCo

Aller au contenu principal