BTS Assurance

Dernière mise à jour : 27 mars 2024 13h57

BTS Assurance

RNCP 38359

Certificateur : MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

Date d'enregistrement de la certification : nc

Date de publication au JO : 4 mars 2017

Date d’échéance de l’enregistrement : 31-12-2027

Le secteur

L’assurance est un secteur économique de premier plan qui concerne l’ensemble des activités humaines. Les effectifs du secteur de l’assurance représentent un volume d’emploi significatif d’environ 1 % de la population active.

Les assureurs sont des investisseurs institutionnels qui contribuent de façon importante au financement de l’économie. Ils collectent et gèrent l’épargne des ménages, constituent des provisions techniques pour un montant sensiblement équivalent au produit intérieur brut (PIB) français. Au-delà de leur rôle économique, les assurances ont une finalité sociale et permettent aux personnes, aux entreprises et aux collectivités territoriales de se protéger des aléas et de surmonter les conséquences des sinistres. Elles jouent également un rôle essentiel dans la constitution et la préservation de l’épargne.

Acteur important en matière de prévention et de gestion des risques, l’assureur est un contributeur majeur du développement durable.

Le métier

S’appuyant sur sa maîtrise des techniques assurantielles, le ou la titulaire d’un BTS Assurance est un(e) spécialiste de la relation client. Il ou elle apporte aux clients son expertise et les conseille à tout moment de la vie du contrat, aussi bien pour la proposition commerciale que pour la gestion des contrats et des sinistres.

Ses activités le ou la conduisent à travailler, seul(e) ou en groupe, en relation permanente avec des acteurs internes ou externes à l’entreprise. Le secteur de l’assurance se caractérise par une évolution rapide des comportements, des besoins et des attentes des assuré(e)s, dans un contexte de digitalisation et de concurrence accrue.

Le métier s’exerce donc dans un environnement changeant, en matière de risques, de réglementation, d’outils et d’organisation du travail. Outre la maîtrise technique, la capacité d’adaptation est un facteur important d’employabilité et d’évolution professionnelle.

Ce métier est-il fait pour moi ?

Ou suis-je fait pour ce métier ?
LES CONDITIONS D'ACCÈS
Public concerné

Tout public

En contrat d’apprentissage : Être âgé de 15 ans* à 29** ans révolus

*Si vous avez 14 ans et atteignez 15 ans entre la rentrée scolaire et le 31 décembre, vous pouvez vous inscrire sous statut scolaire (signature d’une convention entre vous, le CFA et votre collège/lycée). En savoir plus.

**maximum 34 ans révolus si :

  • Nouveau contrat pour accéder à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu.
  • Précédent contrat rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté ou pour inaptitude physique et temporaire.

(Dans ces deux cas, il ne doit pas s’écouler plus d’1 an entre les 2 contrats). En savoir plus. 

**pas d’âge maximum si :

  • Projet de création/reprise d’entreprise.
  • Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).
  • Nouveau contrat avec un autre employeur pour se représenter à l’examen non obtenu.
  • Sportif de haut niveau. En savoir plus. 

En contrat de professionnalisation : à partir de 30 ans

Prérequis
  • Accessible à tout titulaire d’un Baccalauréat (Bac général, technologique ou professionnel) ou certification de niveau 4
  • Parler, comprendre et écrire le français (la formation et les examens sont en français).
  • Posséder la nationalité française et/ou être ressortissant d’un pays de l’Union Européenne (UE), de l’Espace Économique Européen (EEE) ou de la Confédération Suisse OU être titulaire d’un titre de séjour avec autorisation de travail.
Modalités d'accès
  1. Dossier de candidature
  2. Entretien et commission d’accès (dossier à instruire parallèlement sur Parcoursup)
  3. Admission définitive dès signature du contrat d’apprentissage ou de professionnalisation (sous réserve de places disponibles)
Statut

Salarié sous contrat  d’apprentissage ou de professionnalisation

Financement et certification
  • Financement : prise en charge par l’OPCO
  • Certification: selon le référentiel de certification du diplôme du ministère de l’Éducation nationale, en examen ponctuel
Délai d'accès

En apprentissage, le délai moyen entre la date de réception du contrat et l’entrée en formation est de 32 jours.

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Toutes nos formations sont accessibles en personnes en situation de handicap. Pour en savoir plus sur la politique d’accessibilité, consultez cette page.

Rémunération

La rémunération mensuelle en contrat d’apprentissage est calculée en pourcentage du Smic en fonction de l’âge et de l’année de formation. Simulateur de rémunération.

OBJECTIFS DE LA FORMATION
  • Analyser les besoins
  • Évaluer le risque
  • Préconiser des mesures de prévention / protection
  • Élaborer, proposer, argumenter et valoriser l’offre contractuelle de produits ou services
  • Régler les sinistres et les prestations, en prenant en compte les règles juridiques applicables, ainsi que les procédures internes à l’entreprise
  • Gérer le contrat et le compte client
  • Surveiller un portefeuille
LA FORMATION AU CFA

Rythme et durée

Elle inclut 40 semaines de formation par an, soit 1350 heures de formation sur deux années. L’alternance se déroule sur 2 jours par
semaine.

Les périodes annuelles y sont réparties ainsi :

  • 540h d’enseignement professionnel
  • 115h d’enseignement général
  • Gestion pédagogique de l’alternance
  • Environ 35h de FOAD par an (selon année de formation)

La pédagogie

  • Pédagogie différenciée selon les profils
  • Mesure des acquis en continu
  • Entretiens individuels d’accompagnement
  • Evaluations réalisées en épreuves ponctuelles

Méthodes et moyens pédagogiques

  • Mise en situation professionnelle sur les plateaux techniques
    équipés
  • Apport théorique avec les supports pédagogiques adéquats
  • Retour d’expérience d’entreprise dans le cadre de la pédagogie de l‘alternance
  • Visites de suivi en entreprise

Les principales activités

  • Prospection de la clientèle
  • Analyse des besoins
  • Proposition de produits d’assurance, d’assistance ou bancaires
  • Gestion de dossiers sinistre

Les principales compétences

  • Développement commercial et gestion des contrats : accueil et identification du besoin du client / prospect, suivi du client et gestion de ses contrats, prospection et vente de contrats d’assurance, bancaires et financiers
  • Gestion des sinistres et des prestations : accueil du client en situation de sinistre, instruction du dossier de sinistre, versement des prestations
  • Communication digitale, utilisation du système d’information et des outils numériques

Les perspectives professionnelles

Le ou la titulaire d’un BTS Assurance peut exercer son activité dans une entreprise d’assurances, une agence générale d’assurances, un cabinet de courtage d’assurances ou dans une banque. Les postes sont polyvalents, comprenant à la fois de la vente et de la gestion :
  • La distribution de produits et services d’assurance en face à face ou à distance, principalement en agence, mais aussi au sein de plateformes spécialisées ou, sur rendez-vous, chez les clients et prospects
  • « Conseiller(ère) de clientèle », ou au sein des entreprises d’assurances, « conseiller(ère) en assurance et épargne » ou « téléconseiller(ère) », dans un cabinet de courtage « chargé(e) de clientèle », dans une agence générale « collaborateur(trice) d’agence à dominante commerciale »
  • « Conseiller(ère) de gestion », ou au sein des entreprises d’assurances « chargé(e) d’indemnisation », « conseiller(ère) de gestion » ou « gestionnaire de prestations d’assurance », dans un cabinet de courtage « gestionnaire de production» ou «gestionnaire de sinistres», dans une agence générale, «collaborateur(trice) d’agence à dominante gestionnaire» ou «collaborateur(trice) d’agence généraliste»

Les poursuites de formation

  • Licence professionnelle assurance banque et finance
  • Licence générale ou professionnelle Juridique avec une spécialisation Assurance (Gestion juridique des contrats d’assurance, Droit et techniques de l’assurance…)
  • Bachelor spécialisé en Assurance
  • BUT Techniques de commercialisation
  • BUT Carrières Juridiques
  • BUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations)
  • DU – Diplôme d’ingénierie en technique banque-assurance
PROGRAMME DE LA FORMATION
SÉQUENCES PÉDAGOGIQUES THÉORIQUES ET PRATIQUES

À l’issue de son positionnement, l’apprenant(e) est susceptible de bénéficier des contenus de formation en :

  • Culture générale et expression
  • Langue vivante étrangère (Anglais)
  • Développement commercial et gestion des contrats
  • Gestion des sinistres et des prestations
  • Communication digitale et utilisation du système d’information et des outils numériques

inscrits au référentiel du BTS assurance

Blocs de compétences
  • RNCP38359BC01 – Culture professionnelle et suivi du client
  • RNCP38359BC02 – Développement commercial et conduite d’entretien
  • RNCP38359BC03 – Gestion des sinistres
  • RNCP38359BC04 – Accueil en situation de sinistre
  • RNCP38359BC05 – Communication digitale, utilisation du système d’information et des outils numériques
Modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance

Le référentiel d’évaluation est organisé en unités constitutives d’un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l’obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

Les candidats s’inscrivent à l’examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l’expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l’objet d’une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d’une validation des acquis de l’expérience, une attestation reconnaissant l’acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande.

Le diplôme est obtenu par l’obtention d’une note moyenne supérieure à 10/20 à l’ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes.

Les +

  • Accompagnement à la recherche d'entreprise
  • Toutes nos formations sont ouvertes aux personnes en situation de handicap
CONTACT

Aurélie TENIN

Chargée Relation client

06 02 02 42 65

aurelie.tenin@cfainterpro-28.fr

EN CHIFFRES

Nouvelle formation

Nouvelle formation

 

Taux de rupture brut : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat avant la date de fin prévue. Taux de rupture net : Taux d’apprentis ayant rompu leur contrat sans avoir obtenu leur diplôme et ne reprenant pas un contrat d’alternance en moins de 180 jours après la rupture pour la période de janvier à décembre.

Ruptures nettes 20230 %soit un ratio de 0 apprenti sur 6
Ruptures brutes 20230 %soit un ratio de 0 apprenti sur 6

 

À l’issue des épreuves 2025, xx % des apprentis sont en activité Taux d’insertion global dans l’emploi xx % des apprentis sont en activité dans le métier visé Taux d’insertion dans le métier visé des titulaires de la certification figurant sur la fiche RNCP
Consulter les indicateurs de résultats sur inserjeunes

Valeur ajoutée de l’établissement sur le taux d’emploi à 6 mois : +3 points = Taux d’emploi observé à 6 mois de l’établissement – Taux d’emploi attendu à 6 mois de l’établissement

Taux de satisfaction 2023 – BTS Assurance: -% (- votants) – nouvelle formation

Les résultats des enquêtes de satisfaction sont diffusés sur cette page

Coût de la formation (pris en charge par l’opérateur de compétences concerné) : 8844€*

*montant correspondant à une moyenne des Niveaux de Prise En Charge par les différents OpCo

Formation dispensée au Campus de la CCI

Aller au contenu principal